Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 14:34

Le raccordement A83-Clisson sur la bonne voie

 

Les travaux de raccordement entre l'A83 et Clisson ont commencé début novembre. Un projet de 3 km, avec bretelles d’accès pour la première tranche, qui devrait être livré début 2016,

 

Si certaines routes du Vignoble ali­mentent les débats, il en est au moins une qui rallie tous les suf­frages et se réalise aujourd’hui. En ef­fet, les travaux pour le raccordement entre l’A83 et la RD137 sont entamés depuis début novembre. Comme toutes les routes, il a fallu du temps pour la concrétisation d’un projet mis en étude par le conseil général en 1998. Notamment sur la révision de. la structure, passée de 2 X 2 voies à 2X1 voies, avec zone de dépasse­ment, comme la plupart des projets départementaux, soumis au régime de la restriction budgétaire.

Mais, en 2004, l’arrivée de Bernard Deniaud, conseiller général du can­ton d’Aigrefeuille, à la commission mobilité du Département, a boosté le dossier. Après l’autorisation d’État auprès d’ASF (Autoroutes du sud de la France) pour la construction d’un échangeur, l’élan était donné et le conseil général a pu entamer toutes les démarches, études de tracé, impactage de terres agricoles, acqui­sitions foncières de dédommage­ment, « et surtout, les négociations au sein de l’Association de promo­tion des autoroutes de l’Estuaire », comme le souligne le conseiller local. La force de ce projet résidait aussi dans l’unité des élus des communes concernées pour cette réalisation.

Les échangeurs dans un premier temps

Dans l’immédiat, les travaux commen­cés concernent les échangeurs de chaque côté de l’A83, qui arriveront sur un giratoire, côté Montbert, et sur la route d’Aigrefeuille, de l’autre côté. Pour ces échangeurs, Bernard De­niaud tient à apporter une précision :

«  Contrairement à ce qui est dit le plus souvent, les échangeurs sont sur Montbert, à la sortie 3 de l’au­toroute, et non d’Aigrefeuille, car la totalité du terrain appartient à la commune précitée. »

Ce tronçon, de 3 km, devrait être principalement en 2 X 2 voies, seul endroit considéré comme zones de dépassement et quasi conforme au projet initial. Le passage sous PA83 est conservé pour l’instant. Plus tard, un nouveau passage sous l’A83, à quelques centaines de mètres au sud, devrait voir le jour.

Fin de la 1re tranche début 2016

Les bretelles de dégagement doivent s’achever en septembre 2015, tandis que l’institut national de re­cherches archéologiques sera inter­venu au printemps. « La suite de la route, pour rejoindre le sud d’Aigre­feuille et le raccordement à la route de Clisson, est prévue en ouverture au début 2016. » Si la route est à la charge du conseil général (11,9 millions d’euros la première tranche de 3 km), les voies d’accès à l’autoroute sont prises en charge en parts presque égales, car sur 15 millions d’euros, le Département finance environ 8 millions d’euros (prévision 2010).

Une belle perspective pour la commune d’Aigrefeuille qui accuse, chaque jour, le passage de 12 500 véhicules, dont 1 300 poids lourds ou convois exceptionnels. Et une belle récompense pour le conseiller- général, Bernard Deniaud, qui aura mené ce projet pratiquement de bout en bout, puisqu’il laissera son mandat d’élu en mars prochain.

 

Michel FRISSONG.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article

commentaires