Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2014 4 25 /12 /décembre /2014 10:08

Jeudi 11 décembre, l'asso­ciation des Indignés du tracé a manifesté devant la mairie de Mouzillon alors qu'une délégation du conseil général informait les élus mouzillonnais sur le projet routier Clisson-Vallet- Ancenis dans le cadre d'une réunion privée.

"Nous sommes ici pour soutenir le conseil munici­pal", martèle Olivier Fraslin, président des Indignés du tracé. La crainte de certains élus de voir des manifestants devant la mairie était justifiée. Un petit groupe se tenait à l'en­trée du bâtiment. Les oppo­sants au tracé E1D contestent un projet routier qui n'est ni plus ni moins qu'une contour­nante de l'agglomération nan­taise, selon elle. A la liaison structurante, l'association milite pour le contournement du bourg de Mouzillon.

De l'instance départemen­tale, étaient présents Jean-Yves Ploteau, vice-président en charge des mobilités, et Lau­rent Renou, sous-directeur du pôle infrastructures. Le prési­dent des Indignés du tracé, tou­jours aussi engagé dans sa prise de position, et lassé par "l'hy­pocrisie des politiques", déplore "le manque de com­munication" et le fait que l'emprise directe sur les aires AOC soit "étrangement" pas­sée de 16,6 à 20,4 ha, une fois le tracé voté par le conseil général. "Qu'avez-vous à dire à toutes ces personnes impactées par le tracé E1D ?", lance Olivier Fraslin à René Baron, conseiller général. "Rien de plus aujourd'hui", répond le maire de La Regrippière.

Avocat

Au terme de la réunion, Patrick Baleydier, maire de Mouzillon, a fait un rapide compte rendu, précisant que les élus "allaient maintenant travailler, avec la mairie de Vallet notamment, sur des petits contournements". "Une nouvelle base de travail qui émane du Sdaoc serait en train d'être affinée, ajoute le président de l'association. Ce serait une solution pour le canton".

Le conseil municipal de Mouzillon ne s'est pas pro­noncé. "Nous avons écouté le conseil général. Cela a été constructif", rapporte Laurent Olivier, élu et membre des Indignés. L'exposé a révélé qu'au village de La Barillière, la future route passerait à 95 m des maisons. "Nous allons nous poser avant de décider et discuter du projet. Il faut peser le pour et le contre et trouver un compromis. Un travail de concertation va être lancé avec le Départe­ment." "De toute façon, on va s'opposer", poursuit Oli­vier Fraslin.

A 83-RD 137 : le dossier technique approuvé

En début de semaine, le conseil général réunit en session plénière a voté à l'unanimité (58 pour) le dossier technique rela­tif à la première tranche entre l'A83 et la RD 137. Long de 4,3 km, le programme prévoit un créneau de dépassement à 2X2 voies de 2,6 km, deux giratoires, trois ouvrages de fran­chissement (passages de la RD 7, du Houx et de la Censive), dix ouvrages hydrauliques et quatre bassins de rétention.

La réalisation de ce nouveau barreau, reliant l'autoroute A 83 à la RD 137 au sud d'Aigrefeuille-sur-Maine, doit accompagner celle de l'échangeur de Montbert sur l'A 83, dont la mise en service est prévue en début d'année 2016.

Le coût du barreau est estimé à 13 millions d'euros, entière­ment à la charge du Département. La seconde tranche, lon­gue de 7,5 km, doit rattacher la RD 137 à l'échangeur de Gor­ges, situé à Clisson.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article

commentaires