Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 11:20
Territoire-  Début juillet, le conseil général a convié les chambres consulaires à une présentation des fuseaux possibles pour le projet de liaison Clisson - Vallet - Maine-et-Loire .
Nous sommes heureux de constater que la position de la chambre d'agriculture a sur ce dossier une position analogue à la notre.




Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 10:23
                Le texte ci-après  confirme les informations que nous diffusons sur l'ambiguité de la position du CG 44 sur "la Contournante, transformée en voie Structurante" pour des raisons que le CG 44 ne veut pas nous donner. Vous y verrez les modifications intervenues sur le Schéma routier du CG 49 et le caractère exemplaire de la relation Conseil Général 49 et résidents.







Repost 0
Published by Lucien - dans Comptes-rendus
commenter cet article
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 18:28

                   Il l'avait annoncé le 10 juillet dernier lors de la conférence de presse. L'engagement est tenu. Le Collectif du Contournement Nantes Sud-est organise une réunion publique le 6 août à 20 h 30 à la salle Georges Brassens, 11, boulevard Pusterle, à Vallet.


                   L'objet est de répondre aux nombreuses interrogations qui demeurent dans ce dossier selon le collectif.


                "Quelle est l'utilité de cette 2X2 voie prévue à 25 000 véhicules par jour et qui passe quelque fois à 50 ou 100 mètres des maisons ?


                   Pourquoi le conseil général tient-il un double un langage ?


                   Existe-t-il des solutions moins nuisibles pour le pays du Vignoble ?


                   Quelle est la position des organisations viticoles ?


                   Pourquoi lors de la réunion du conseil général, les élus sont restés silencieux ? Ont-ils bien défendu leurs localités et informé objectivement leurs administrés ?


                    Peut-on créer une dynamique commune entre toutes les associations quelle que soit leur origine géographique ?


                     La concertation a-t-elle été sérieuse ? Pourquoi le choix de cette période pour la décision, est-ce stratégique ? "


                    Le collectif aux quatre associations (l'ASIM, l'ADVE, l'ADPQVV et l'ADDAV) passera en revue toutes ces questions pendant la réunion. Et "celles que les personnes souhaiteraient que l'on pose", explique le collectif. Sont invités à participer : les élus, les résidents et toutes les associations concernées par la liaison routière.


Renseignements sur les sites :


 http://asim.over-blog.fr

et

http://collectif.contournement-nantes-sud-est.over-blog.fr/



Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 11:40

invite à la Réunion Publique

 qu’il organise  le 6 août à 20h30

 Salle Georges BRASSENS, 11, bd Pusterle à VALLET

les résidents, les Elus et les Associations  concernés par la « Structurante CLISSON/ANCENIS »

 

On y débattra de :

 

Quelle utilité de cette 2X2 voies prévue à 25000 véhicules /jours minimum qui passerait à quelquefois 50 ou 100 m de nos maisons ?


Pourquoi le Conseil Général tient-il un double langage ?


Existe-t-il des solutions moins nuisibles pour le pays du vignoble ?


Quelle est la position des organisations viticoles ?


Pourquoi, lors de la dernière réunion avec le CG, les Elus sont-ils restés silencieux ?

Ont-ils bien défendu leurs localités? Ont-ils informé objectivement leurs administrés ?


Peut-on créer une dynamique commune entre toutes les associations et les Elus quelles que soient leurs origines géographiques ?


La situation est-elle réglée ?


Pourquoi le choix de cette période pour cette décision, est-ce stratégique ?


La Concertation a-t-elle été sérieuse ?


Nous répondrons à toutes les questions que vous souhaiterez poser ainsi que celles que vous souhaiteriez que nous posions.


 

2, rue des Myosotis - 44330 Mouzillon - Courriel ccnse@orange.fr

Blog : http://collectif.contournement-nantes-sud-est.overblog.fr/

ADDAV Les Hautes Landes 44140 AIGREFEUILLE – ADPQVV Les Creusettes 44330 VALLET  -

ADVE 218 la Débaudière 44330 VALLET  - ASIM 2, rue des Myosotis 44330 MOUZILLON  -

 

Repost 0
Published by Lucien - dans Courrier
commenter cet article
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 12:38
   Le débat est necessaire et doit se faire sans censure, les arguments doivent s'échanger pour un choix rationnel. Ce n'est pas en rabachant  que les idées si elles ne sont pas convainquantes  (pas devant chez moi) deviennent crédibles.

Le Collectif


 
 
Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 16:46

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 15:03

          Pour le Collectif du Contournement Nantes Sud-est, le Département continue de "mentir" sur la destination de la future liaison Clisson-Ancenis. Le Collectif ne fait pas que critiquer. Il propose. Sa solution : aménager l'actuelle voie reliant Clisson à La Boissière et éviter les bourgs de Vallet et Mouzillon.

 

                 Coupures de presse, cartes, rapport du schéma régional des infrastructures et des transports, tout a été épluché. Minutieusement. Et examiné par un adhérent, professionnel dans le génie civil. A la lumière de l'analyse interne, le collectif du contournement Nantes Sud-est* en est convaincu. L'étude sur le projet de liaison structurante entre Clisson et Ancenis est truffée d'incohérences.

                Première d'entre elles : la destination de la route. "Le Département nous ment. Il répète que l'axe n'a pas vocation à être le super-périphérique de Nantes ni à desservir le futur aéroport Notre-Dame-des-Landes. Mais la directive territoriale d'aménagement dit le contraire. Cette future liaison, c'est la voie des estuaires qui doit relier le Sud au Nord de l'Europe", explique Alain Esseau, président de l'ADVE. Le document a d'autant plus de force qu'il est exécutoire. Il a été signé par le ministère des transports, la Région. "Et le Département", ajoute le président de l'ADVE. "Si ce n'est pas pour nous, je ne vois pas pourquoi on nous mettrait une route. On nous impose quelque chose dont on ne connaît pas la justesse. Ni la viabilité technique", ajoute Lucien Blanchet, président de l'Asim.


Quid du pont d'Ancenis ?

                 Le Collectif n'est d'ailleurs pas le seul à faire cette analyse. Les voisins du Maine-et-Loire, rassemblés au sein de l'association d'information, de concertation et de défense de la liaison Ancenis-Beaupréau-Vallet ont la même lecture. "Ils appellent la liaison l'anneau nantais". D'autant qu'il existe une autre contradiction dans ce dossier. C'est celle du franchissement d'Ancenis. "Les écologistes européens s'opposent à tout nouveau pont. Et l'ouverture, si elle a lieu, ne se fera pas avant 2025". Un comble pour Alain Esseau. "On nous pond une 2X2 voies qui ne pourra pas franchir la Loire".

                  Pour le collectif, ce "déni" du Conseil général traduit "une volonté de cacher la situation", constate Lucien Blanchet. "Le Département continue de gérer cette route tronçon par tronçon au lieu d'avoir une vue d'ensemble", persiste Alain Esseau. D'autant qu'entre "les arguments qui se télescopent", les chiffres et les éléments "tronqués", l'étude est "orientée", selon le collectif. "Le Département voulait des résultats justifiant son projet".


Aménager la voie actuelle

                   De deux choses l'une pour le Collectif. Ou la route avec ses 30 000 véhicules par jour est "le Grand Contournement de Nantes" et sa desserte est nationale. Dans ce cas, le Conseil général de Loire-Atlantique "doit discuter avec le Maine-et-Loire et la Vendée et l'implanter en dehors du vignoble Sevre et Maine".

                   Ou la liaison aux 14 000 voitures/jour sert à desservir les pôles du territoire. Si c'est le cas, le collectif propose une solution : aménager la voie actuelle en l'élargissant et en évitant les bourgs de Mouzillon et de Vallet. "C'est un aménagement qui nécessite un minimum de frais (Ndlr : le collectif a estimé le coût à 110 millions d'euros) et qui peut démarrer tout de suite. On n'a pas à nous polluer la vie avec des kilomètres de bitume supplémentaires".

                  Pour résoudre les problèmes d'encombrement, les associations de Mouzillon et Vallet suggèrent aussi "de baliser les grandes voies existantes".


                  Le Collectif regrette "le manque de solidarité entre associations" et s'étonne "du mutisme des élus" lors des dernières réunions. Il demande à ces derniers "de se positionner par rapport aux tracés". L'appel a été entendu par certains. Le maire du Pallet a déclaré, lors du conseil municipal, sa préférence pour l'Est. Le collectif présentera son projet et ses arguments lors d'une prochaine réunion publique. Dont la date reste à caler.

 

                 Le Collectif du Contournement Nantes Sud-est regroupe les associations de l'Asim (Association de Sauvegarde des Intérêts Mouzillonnais), de l'ADVE (Association de Défense des Vallées Est de Vallet), de l'ADPQW et l'ADDAV (Association de Défense et de Développement Agricole et Viticole) basée à Aigrefeuille. (Association pour la Défense et la Protection de la Qualité de Vie à Vallet) .


Contact :


http://collectif.contournement-nantes-sud-est.over-blog.fr/



http://asim.over-blog.com/



Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 11:56

Les associations de riverains mobilisées sur le dossier de la liaison structurante Ancenis-Clisson ont été entendues par le Conseil général. La réunion faisait suite à la présentation, le 17 juin, des huit fuseaux candidats à la réception de la future 2x2 voies construite, Bernard Deniaud le rappelle encore, en 1x2 voies dans un premier temps.

Pour le collectif du contournement Nantes sud-est, le Département continue à « jouer avec la sémantique » pour ne pas donner la véritable fonction de cette future route. « Il nous dit que ce n'est pas le super-périphérique de Nantes à la mode francilienne ni une desserte de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Seulement, c'est écrit noir sur blanc dans la directive territoriale d'aménagement de l'estuaire de la Loire, un document paraphé par le ministère des Transports : cette route a un intérêt national et pas local, elle servira à capter la circulation de transit venant du nord et du sud de l'Europe pour désengorger l'Île de France. »

Un « déni »

Le collectif dénonce ce « déni » tout comme il réfute un certain nombre d'éléments de l'étude comparative qu'a présenté le cabinet missionné par le Département : « Des documents orientés et simplement mis en forme pour justifier le projet du Conseil général. »

Ses responsables persistent : « Si le Département reconnaît la dimension nationale de cette route, alors il faut la penser avec la Vendée et le Maine-et-Loire et l'implanter en dehors du vignoble de Sèvre et Maine. » Si, en revanche, l'objectif de la liaison est bien la desserte des pôles économiques du Vignoble et la sécurisation de la traversée de ses bourgs (NDLR : buts affichés par le Conseil général), alors le projet ne se justifie pas selon le collectif. « Il suffit de redimensionner la route actuelle et d'aménager le contournement des bourgs. Des emplacements ont été réservés à cet effet dans les plans d'occupation des sols de Vallet et Mouzillon. Cela coûterait certainement moins cher, serait plus efficace et faciliterait la négociation avec l'INAO. »

Réunion publique

Le collectif réclame donc une véritable étude à ce sujet, tout comme il demande aux élus locaux de se positionner par rapport aux tracés proposés, trouvant leur « silence assourdissant » lors de la dernière réunion. Il réaffirmera sa position lors d'une réunion publique organisée au cours de l'été.

Solidarité
Le collectif appelle à la solidarité entre les populations de l'ouest et de l'est valletais : « Il est monstrueux d'égoïsme de se contenter de dire qu'on ne veut pas de la route devant chez soi ». Réagissant à la prise de position de la communauté de communes Loire-Divatte pour le fuseau ouest rapproché (Presse Océan du 10 juillet), Opito souhaite que les communes non traversées par les fuseaux n'interviennent pas dans la prise de décision finale, « celles-ci n'étant intéressées que par l'aspect économique, les critères humains et environnementaux ne les concernant pas ».


RC.


           Nous laissons à Opito la possibilité de censurer tout ce qui n'est pas conforme à leur concept de solidarité. Nous ne nous sentons pas une âme de censeur.

Le CNSE



Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 17:10
Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 17:07
Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article