Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 10:29

2012-12-20-CG-retard.jpg

 

Repost 0
Published by Lucien - dans Courrier
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 11:54

Ils comptent redonner de la voix lors de la concertation relancée par le conseil général. Réunis dans deux associations, ils s'opposent toujours à "cette ébauche de deuxieme periphérique nantais"

 

Entretien

Pouvez-vous restituer les organisations que vous présidez ? Sont-elles politisées ?

Lucien Blanchet : Je préside l’As­sociation de sauvegarde des inté­rêts Mouzillonnais, créée en 1996. Nous comptons 200 sympathisants.  Je suis adhérent à l’UMP, mais je ne m’exprime pas ici à ce titre. Plutôt comme un Mouzillonnais soucieux du bien commun. L’association est totalement apolitique.

Alain Esseau : Je préside l’Associa­tion de défense de la Vallée Est, ba­sée à Vailet. Nous revendiquons plus de 1 000 adhérents de plusieurs communes : Clisson, Vailet, Mouzillon etc. Je ne suis pas encarté. Nos adhérents sont de toutes tendances.

Pourquoi redonnez-vous de la voix concernant le projet de route Clisson-Ancenis ?

Nous avons été conviés à une réu­nion récemment sur ce sujet avec le conseil général (1). Hélas, une nou­velle fois, c'était pour nous informer de décisions déjà prises et pas pour nous écouter. Nous regrettons l’ab­sence de concertation.

Votre position a-t-elle évolué ?

Nous restons opposés au projet. Sans le dire, le conseil général réalise avec ce nouvel axe l’ébauche d’un second périphérique nantais, pas­sant par Clisson, Ancenis, et à l’ave­nir Notre-Dame-des-Landes. C’est en quelque sorte la Francilienne de la région nantaise. On ne peut pas dire que ce soit une bonne chose pour le Vignoble : cette route devien­dra un axe majeur de contournement de Nantes, pour les automobilistes en provenance ou en direction de Vendée, du Maine-et-Loire...

Mais le projet est passé de quatre voies à deux voies.

Oui. À ceci près qu’il comporte déjà 30 % de créneaux de dépassement. Alors qu’est-ce qui empêchera à l’avenir le conseil général de faire passer cette route à quatre voies ? Sachant que rien n’est prévu pour li­miter les nuisances pour les riverains.

Alain Esseau, en tant que viticulteur, que pensez-vous de ce projet ?

Tel quel, je reste opposé. Même si le Vignoble est en crise grave, je suis contre un projet dont l’emprise im­pacte une zone AOC, c’est-à-dire des terres aux caractères géologiques permettant de produire un vin de qualité.

Mais le conseil général s’est engagé à aller dans les exploitations pour affiner le tracé ?

D’abord, il le fait à la demande du Sdaoc (Syndicat des appellations). La profession sollicite cette concerta­tion depuis quatre ans ! Mais je reste sceptique : la route traverse des pro­priétés et rien n’est prévu pour revoir les dessertes des terrains. Si un ter­rain est coupé en deux, il serait ques­tion de tunnels pour faire passer les engins agricoles... C’est impossible.

Mais le problème de circulation demeure avec 10 000 véhicules par jour à Mouzillon ?

Oui. C’est pourquoi nous proposons de revoir la route actuelle, en réali­sant des déviations locales à Vallet, Mouzillon et ia Boissière-du-Doré. Cette solution n’impacte pas les vi­gnes. Et elle permet de desservir Vignoble : cette route devien­dra un axe majeur de contournement de Nantes, pour les automobilistes en provenance ou en direction de Vendée, du Maine-et-Loire...

Mais le projet est passé de quatre voies à deux voies.

Oui. À ceci près qu’il comporte déjà 30 % de créneaux de dépassement. Alors qu’est-ce qui empêchera à l’avenir le conseil général de faire passer cette route à quatre voies ? Sachant que rien n’est prévu pour li­miter les nuisances pour les riverains.

Alain Esseau, en tant que viticulteur, que pensez-vous de ce projet ?

Tel quel, je reste opposé. Même si le Vignoble est en crise grave, je suis contre un projet dont l’emprise im­pacte une zone AOC, c’est-à-dire des terres aux caractères géologiques permettant de produire un vin de qualité.

Mais le conseil général s’est engagé à aller dans les exploitations pour affiner le tracé ?

D’abord, il le fait à la demande du Sdaoc (Syndicat des appellations). La profession sollicite cette concerta­tion depuis quatre ans ! Mais je reste sceptique : la route traverse des pro­priétés et rien n’est prévu pour revoir les dessertes des terrains. Si un ter­rain est coupé en deux, il serait ques­tion de tunnels pour faire passer les engins agricoles... C’est impossible.

Mais le problème de circulation demeure avec 10 000 véhicules par jour à Mouzillon ?

Oui. C’est pourquoi nous proposons de revoir la route actuelle, en réali­sant des déviations locales à Vailet, Mouzillon et la Boissière-du-Doré. Cette solution n’impacte pas les vi­gnes. Et elle permet de desservir les pôles économiques, ce qui corres­pond à l’objectif affiché par le conseil général. Nous lui demandons d’étudier sérieusement notre projet. Et nous comptons bien nous exprimer lors de la concertation qui va avoir lieu en 2013.

Recueilli par Jacques SAYAGH.

(1) Lire la position du Conseil général dans Ouest-France du mardi 27 no­vembre.

2012-12-OF-Conf-Presse-photos-.jpg

 

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 11:48

2012 12 18 Intreview testut

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 11:37

2012 12 20 Axe Clisson - 1

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 15:16

2012 12 18 Article ASIM1

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 14:29

Synth´+¢´+¢se A3B 20000 v9-4 nouvelle aire etude -cont

Associations--repro-01.jpg

Associations- repro 02

Associations- repro 03

Associations- repro 04

Associations--repro-05.jpg

Associations- repro 06

Associations- repro 07

Associations- repro 08

Associations- repro 09

Associations--repro-10.jpg

Associations--repro-11.jpg

Associations--repro-12.jpg

Associations--repro-13.jpg

Associations--repro-14.jpg

Associations--repro-15.jpg

Associations--repro-16.jpg

Associations--repro-17.jpg

Associations--repro-18.jpg

Associations--repro-19.jpgAssociations--repro-20.jpg

Associations--repro-21.jpg

Associations--repro-22.jpg

Associations--repro-23.jpg

Associations--repro-24.jpg

Associations--repro-25.jpg

Associations--repro-26-copie-1.jpgAssociations--repro-27.jpg

Associations--repro-28.jpg

 

Associations--repro-29.jpg

 

Associations--repro-30.jpg

Associations--repro-31.jpg

Associations--repro-33-copie-1.jpg

 

Associations--repro-34.jpg

Associations--repro-35.jpg 

Associations- repro 36

 

 

 

Associations--repro-37-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Lucien - dans Comptes-rendus
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 10:00

2012_11_26--01.jpg

2012_11_26--02.jpg

2012_11_26--03.jpg

2012_11_26--04.jpg

2012_11_26--05.jpg

2012_11_26--06.jpg

2012_11_26--07.jpg

2012_11_26--08.jpg

2012_11_26--09.jpg

2012_11_26--10.jpg

2012_11_26--11.jpg

2012_11_26--12.jpg

2012_11_26--13.jpg

2012_11_26--14.jpg

2012_11_26--15.jpg

2012_11_26--16.jpg

Repost 0
Published by Lucien - dans Comptes-rendus
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 11:53

2012-11-30-L-H-Projet-routier.jpg

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 11:47

2012-11-30-OF-Clisson--Ancenis.jpg

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 16:11

        Dans les cartons depuis 1991, l'échangeur de l'A83, à la hauteur de Montbert et d'Aigrefeuille, va enfin voir le jour. Les automobilistes pourront, en principe, l'em­prunter en 2015.

Lors des récents conseils municipaux de Geneston et Montbert, le dossier de l'échangeur A83-RD117 a été soumis aux élus pour avis de principe. Le premier coup de pelle devrait avoir lieu cou­rant 2014 et la mise en service fin 2015.

         Lors de la concession de l'Etat à ASF (Autoroutes du Sud de la France) de l'A83, courant jusqu'en 2032, il était convenu qu'un échangeur soit réalisé à la hauteur de Montbert. Le projet de 15 mil­lions d'euros a naturellement freiné la bonne volonté d'ASF. Seule condition pour obtenir le premier coup de pelle, un accord financier avec le conseil général. Une conven­tion a enfin été signée le 20 mai 2011 avec l'actuel res­ponsable des transports pour le département de Loire- Atlantique qui met sur la table 7,5 millions d'euros.

         Parallèlement à la construc­tion de l'échangeur, l'axe Ancenis-Clisson sera pro­longé jusqu'à Saint-Philbert- de-Grand-Lieu. C'est même cette partie qui est prête. Sur ce tronçon, le projet initial de 2x2 voies sera réduit à 2x1 voie pour des raisons écono­miques, sur laquelle il n'y aura pas de zone de dépasse­ment compte tenu du trafic prévu sur cet axe.

         "Le premier crédit sera porté sur le budget primitif 2013, explique Bernard Deniaud, vice-président du conseil général, et qui a été responsable des routes du département pendant sept ans. Depuis des années, il y a une véritable volonté de structurer le maillage du département d'est en ouest à partir d'Ancenis. Il était donc important de réactiver l'échangeur de l'A83. C'est même ce qui justifie tout le reste (ndlr. le projet de liaison)

           Clisson-Ancenis a été retoqué par le ministère de l'agricul­ture en 2010). En outre, il y a eu de nombreuses délibéra­tions pour soumettre le dos­sier à enquête publique. Cet échangeur est indispensa­ble, c'était d'ailleurs un de mes engagements de campa­gne". La promesse est proche d'être tenue.

              Le 5 septembre dernier, le projet définitif a été présenté lors d'une réunion avec les maires concernés, ASF et le conseil général. Le péage du Bignon restant en place, il y aura donc un péage supplé­mentaire sur ce nouvel échan­geur.

Montbert tique sur l'échange 

             Lors des conseils munici­paux de Montbert et de Geneston, ce dossier a été sou­mis aux élus pour un accord de principe. A Montbert, la 2x1 voie reliant l'échangeur à Sain t-Phi lbert-de-Grand- Lieu, pour la section concer­nant la commune, sera inté­grée dans le Plu (plan local d'urbanisme). Mais le conseil, qui aurait préféré "la réalisa­tion d'une 2x2 voies", préco­nise "de prévoir son élargis­sement, en terme de foncier, pour anticiper l'avenir". Par ailleurs, les élus n'acceptent pas de reprendre à leur charge (entretien, travaux) "les huit kilomètres de la route départementale 117". "Ils sont censés entrer dans le domaine communal de Montbert. Mais ce serait trop coûteux en entretien, précise le maire Daniel Bourré. De plus, si nous devions faire des travaux de sécurisation, nous n'en aurions pas les moyens. Par ailleurs, nous n'avons plus besoin actuellement de développer une zone indus­trielle sur cette partie, puis­que l'ancien site du CHS Montbert de 40 hectares est maintenant disponible".

Geneston dubitatif 

              Au cours du conseil munici­pal de Geneston, la découverte du tracé a laissé dubitatif. En soi, il n'est pas remis en cause, mais de nombreux giratoires (Basse-Foye, la Croix des Tail­lées, la Mandironnière) "lais­sent entrevoir un ralentisse­ment considérable de la cir­culation", ont indiqué les élus. L'axe nord-sud qui tra­verse la commune (D 937) accueille un trafic de 12 000 véhicules par jour. Il a été éta­bli que la nouvelle voie qui la croisera au sud de la commune accueillera 5 000 véhicules par jour. "Le trafic est trop dense, ça ne passera pas au carre­four. A ce niveau, il faut un échangeur, ce qui était prévu au départ. Il faut aussi tenir compte des nombreux sen­tiers piétonniers autour de la commune, ce qui n'apparaît pas sur le plan, et penser à la continuité cycliste". Malgré tout, les conseillers ont donné leur accord de principe concer­nant le classement de la voie nouvelle dans le domaine départemental. Le déclasse­ment de l'actuelle route dépar­tementale 117 dans le domaine communal ne présente aucune urgence de réhabilitation. Quant aux voies nouvelles dont la vocation est d'assurer le rétablissement des voies com­munales locales et agricoles, le conseil a donné son accord.  

                                                                                                                                                   L’Hebdo 4/10/2012        

 

 

Repost 0
Published by Lucien - dans Presse
commenter cet article